La thérapie par l'écriture

Aujourd'hui dans ma tête, il y a...
... Un petit concept que j'aimerais vous faire partager: 'la thérapie par l'écriture '.
Il arrive souvent de ressentir un mal-être mais la chose la plus terrible, c'est de ne pas pouvoir identifier les raisons de ce mal-etre. Se sentir "down" (comme il est courant de le dire) sans savoir pourquoi. Pourtant, la réponse est en vous et nulle part ailleurs. Toutes les causes sont connues mais difficiles a identifier. C'est dans ces conditions que  la thérapie par l'écriture pourrait être utile.
Une petite création mais une grande expérience à vivre pour toucher du doigt le problème. Trois étapes triviales vous aurez l'impression. Mais repartez de zéro, ne portez pas de jugement sur la méthode et appliquez la, des surprises vous attendent au bout de l'exercice.

1- Écrivez
Je vois d'ici certains dire: "je ne sais pas écrire"... Mais on ne demande à personne d'écrire un roman. C'est l'étape cruciale du processus. Elle réside dans le fait que vous vous laissiez complètement aller. Sans réfléchir (ni tourner sa langue ou sa plume  7 fois), posez en un trait, tout. Dites tout ce que vous ressentez sans chercher à construire. Vous êtes seul(e) face à votre feuille, votre confident qui est prêt à tout accepter, tout entendre (ou lire) sans vous le reprocher.
Libérez-vous. Libérez vos émotions, libérez vos mots.
Mais n'écrivez pas qu'une fois. Écrivez autant de fois que votre confusion vous le demande.

2- Relisez
Quand vous avez collectionné suffisamment d'écrits "impulsifs", retirez-vous au calme. Videz votre esprit et entamez une lecture d'un œil neuf comme s'il ne s'agissait pas de vous.
Il est aussi important de ne pas relire tout de suite après la première écriture mais après avoir jugé que tous vos sentiments sont passés dans l'encre de votre plume.
À ce moment-là, relisez comme si vous découvrez le texte et laisser votre esprit critique vous guider.

3- Comprenez
Si vous avez écrit autant que votre mal-être le réclamait, si vous avez gardé l'oeil nouveau au moment de la relecture, vous devriez voir apparaître l'une des causes de votre problème. Le plus souvent entre les lignes et parfois sur une ligne. Une évidence si évidente que vous refusiez vous-même de l'admettre. À ce moment, prendre les mesures de correction vous revient. Car comprendre et accepter le verdict sont deux choses très distinctes.

Petites astuces: Dans une phase "down", appliquez la première étape de l'expérience pendant 3/4 jours. Chaque fois que vous ressentirez une de ces mauvaises vagues, écrivez. Dans un cahier, sur votre ordinateur, dans votre smartphone. Écrivez tous vos textes au même endroit puis au bout de la période, relisez les tous en même temps et vous comprendrez.
Vous pouvez également tenir un journal intime. Oui, oui... Je vous vois encore vous dire que c'est un truc d'ado. Certainement! Mais en envisageant les choses différemment, vous remarquerez que des mois plus tard, la relecture des évènements arrivés dans votre vie vous permettra de comprendre que vous avez la force de surmonter tous les évènements difficiles. Vous apprendrez du passé et saurez qu'aucune difficulté n'est insurmontable.

Avant le lever du jour, vient l'heure la plus noire de la nuit.
Paulo Coelho, L'alchimiste

2 commentaires :: La thérapie par l'écriture

  1. Thérapie efficace que j'utilise depuis de longues années maintenant, chaque fois que la vie va trop vite....

  2. L'écriture se pose effectivement comme une thérapie efficace contre le mal-être et les pensées trop obscures. Il faudra savoir l'utiliser à bon escient et en tirer de notes plus positives. Je reviens notamment sur le sujet sur mon blog: http://christophelucius.fr/post/95378172471/lecriture-est-elle-une-therapie

Enregistrer un commentaire