Quand ai-je arrêté de rêver? |#SelfMotivator|

0 commentaires
Aujourd'hui dans ma tête, il y a..
... un réveil et une question. Je regarde la vie que je vis, les choses qui m'entourent et je remarque que j'ai accepté le statu-quo, j'ai appris à me satisfaire de ce que j'avais (me trouvant des fois très chanceux de ce que j'ai)... Et un jour, il y a ces échanges avec un coach en développement personnel qui m'a ramené à cette question:


Quand ai-je arrêté de rêver? 

Je me suis brutalement demandé. Alors que bien des choses qui m'arrivent aujourd'hui, je les ai rêvées il y a très longtemps.
Travailler dans la pub? Gros gros rêve d'adolescent.
Ecrire un recueil de poèmes? Au bout de mon premier cahier de 100 pages rempli de poèmes, il y a 15 ans.
et bien d'autres petits rêves que je vis secrètement.


Quand ai-je arrêté de penser que tout était possible?

Alors quand ai-je arrêté d'imaginer des sottises qui seront la manière dont je vivrai demain? Quand ai-je arrêté de penser à une chose qui peut paraître saugrenue sans me soucier du plan d'exécution? Quand ai-je commencé à croire que je ne pouvais avoir mieux que ce que j'avais?


Qui m'a volé mon âme d'enfant?

Qui m'a volé mon envie de rêver? Qui m'a appris qu'il fallait toujours trouver des solutions aux obstacles? C'est peut-être l'âge, l'expérience et la réalité. Cette réalité qui te force à regarder l'immédiat et t'empêche de t'élever. Ces autres qui t'entourent qui ont déjà perdu leurs rêves et qui aimeraient beaucoup que tu leur ressembles. Ces amis, ces ennemis, ces proches, ces prochains qui veulent des choses maintenant et oublient que maintenant n'est rien que le fruit d'hier.

Alors aujourd'hui, j'ai choisi de prendre du temps pour moi et de faire une chose simple:
M'enfermer plus souvent dans ma chambre. 
Tout éteindre. 
Télévision et livre. 
Me coucher sur le dos
Croiser les bras sur la poitrine
Faire semblant de voir le plafond.
Me plonger dans le noir et... 
Rêver.
Puis...
M'endormir sur mes rêves.
Me réveiller 
Et 
Aller à leur poursuite quand ils me sembleront complètement irréalisables. 


Car on ne peut poursuivre des rêves que si on en a.



Likez la page #SelfMotivator pour une dose quotidienne de motivation


crédit photo: gettyimages.fr

Douala! Douala! Douala!

2 commentaires
Aujourd'hui dans ma tête, il y a..
... un premier voyage rapide chez nos amis les camer(ounais) à Douala. Parti pour le travail et pour rien que trois petits jours, le touriste en moi a, bien sûr, été bridé (mais surtout pas tenu au silence). Comme d'habitude, voyager c'est s'ouvrir aux autres et accepter de se laisser surprendre par la différence. 

Alors, qu'est ce que j'ai découvert? Petit florilège...

1. La légende qui dit que les camerounaises n'ont pas froid aux yeux est PEUT-ÊTRE vraie.
A peine arrivé, contrôle passeport. La dame est peut-être sympa mais elle dit qu'elle aime beaucoup ma barbe. Moi, tout confus en train de rougir sous ma peau noire qui répond: Merci :-). Et toutes ces histoires du 8 mars que j'ai entendues? L'us qui veut qu'on soulève les jupes pour dévoiler ce qui est caché... impressionnant! 

2. L'hôtel qui a besoin du nom de mes parents
Chose suffisamment étrange pour être remarquée, c'est bien la première fois que sur un formulaire d'admission à l'hôtel, l'on me demande de qui je suis le fils. Est-ce le zèle de l'hôtelier ou la législation? Va savoir...

3. Le Ndolè n'est pas célèbre pour rien et le Tapé-Tapé est un nom bien rigolo.
Le Ndolè était si copieux que disons même qu'à un moment, j'ai eu besoin de riz pour le terminer.
N'dolè au Fouquet. Avant-Après

Le Tapé-Tapé, quant à lui, porte très bien son nom. De la banane que l'on frit et que littéralement on "tape" pour obtenir cette forme plate.
Tapé-Tapé

4. TripAdvisor a manqué d'inspiration. Mes yeux se sont ouverts.
Réflexe de touriste, j'ai consulté l'application TripAdvisor pour savoir quoi voir à Douala et je n'ai eu pour réponse que Doual'art. Petite galerie sympathique finalement visitée.

En manque d'autres propositions, je me suis armé de mes pieds (pour marcher) et de l'appareil photo de mon téléphone (pour voir). En visitant l'alentour de l'hôtel, j'ai eu la chance de capturer un peu de l'énergie de Douala.
Cameroonian Heroes - une oeuvre d'Hervé Youmbi - Doual'art
Monument près du Palais de Justice à Bonandjo Douala
La Plymouth de légende, à l'entrée du Palais

5. Les classiques: le running et un aperçu de la NightLife
Une petite course pour compléter ma carte de "globe-runner" et un samedi soir dans l'antre de "Le Palais". Resto-bar avec une ambiance assurée par un orchestre. Intérieur et extérieur très pittoresques. L'ensemble a été rénové sans vraiment voler l'identité de la pagode du début du 20è siècle. Un bel endroit à voir à Douala.
L'entrée du Palais, situé à Bonandjo. Douala
Capture de l'application Nike+Running


6. L'émergence 2035
Le sujet favori des gouvernements africains... 2020 pour ADO, 2035 pour Biya. PauPaul a annoncé les couleurs, il est encore là pour longtemps. (n'en déplaise à ceux qui l'accablent de toutes formes de maladies. lol)

Par Amour

2 commentaires
Aujourd'hui dans ma tête, il y a..
... Une scène d'une série que j'ai suivie récemment: the affair. Pour résumer, une femme renvoie son mari de la maison familiale pour cause d'adultère. Tout se passe dans la colère, les fracas. La valise jetée. Les vêtements balancés par delà la fenêtre. Et bien sur les cris et les injures sous toutes les formes qui accompagnent les voix bien trop hautes. 
Dans un épisode plus loin, la femme réfute toute idée d'une plus longue séparation quand l'homme ex-adultère lui demande si elle veut le divorce. Elle argue qu'elle n'envisage pas la vie sans lui. Je me suis alors dit à ce moment du film: "après tout ce raffut-Là?"

Les secondes d'étonnement se sont vite estompées pour me laisser me rendre compte du nombre incalculable de choses que nous faisons par amour. Tous. Nos principes deviennent parfois des chiffons. Les questions auxquelles on était sûr de dire "non" en pleine possession de notre esprit finissent par avoir un "oui" en réponse. Ces choses qui défient toute logique qui arrivent... par amour!

Est-ce logique ou pas? Devraient-elles arriver ou pas? Est ce que l'amour est supérieur au bon sens? Est ce que l'espoir est meilleur que la réalité? Est ce qu'on ne fait pas tous bien de croire à la vérité de notre cœur? 

Pour une fois, je me présente ici sans réponse à ces questions. Peut-être avec beaucoup de questions encore. Qu'en pensez-vous? Quelle est la chose la plus incongrue que vous ayez faite... Par amour? (N'ayez pas honte de la partager en commentaire)